Electricité-gaz : accélération du passage en offres de marché

Le 05 mars 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un tiers des abonnés au gaz sont passés en offre de marché.
Un tiers des abonnés au gaz sont passés en offre de marché.
Gazprom

De plus en plus d'entreprises et de particuliers quittent EDF et GDF. Pour autant, les deux opérateurs historiques restent - et de loin - les premiers fournisseurs d'électricité et de gaz en France.

La fin annoncée d’une partie des tarifs réglementés de vente (TRV) d’électricité et de gaz vont-ils mieux faire que la promotion? On est tenté de le croire à la lecture de l’étude que publie, ce jeudi 5 mars, l’observatoire des marchés de l’électricité et du gaz naturel de la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

La loi relative à la consommation (loi Hamon) prévoit que les TRV, pour les consommateurs dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kilovoltampères, disparaîtront le 31 décembre 2015. Son article 25 fixe au 1er janvier prochain la fin des TRV de gaz pour les clients non résidentiels consommant plus de 30 mégawattheures par an, les immeubles d’habitation qui consomment plus de 150 MWh/an et les entreprises locales de distribution consommant moins de 100.000 MWh/an.

Accélération

Chez les professionnels, le nombre de passage à la concurrence s'est donc accéléré fortement pour le gaz (+9,1%), avec 33.000 clients supplémentaires au quatrième trimestre, contre 12.000 au troisième trimestre. Au total, 399.000 sites, sur 669.000, sont en offre de marché, dont 205.000 chez un concurrent de GDF Suez.

Curieusement, la dynamique est nettement moins affirmée pour l’électricité: 12.000 clients supplémentaires ont franchi le pas au quatrième trimestre 2014. Soit une progression de 1,7% d’un trimestre à l’autre. Au total, 698.000 sites, sur 5 millions, sont en offre de marché, dont 448.000 chez un fournisseur alternatif.
Les particuliers ne sont pas en reste. Au cours du dernier trimestre 2014, 178.000 consommateurs résidentiels d’électricité ont préféré une offre de marché à l’opérateur historique, soit 59.000 de mieux qu’au cours du précédent trimestre.

Pareille accélération est visible pour le gaz. Au cours des trois derniers mois de 2104, 254.000 clients résidentiels ont souscrit des offres de marché: 28.000 de mieux qu’au cours des trois mois précédents.

Rude concurrence

Fin 2014, un peu moins de 10% des 31,3 millions d'abonnés à l'électricité ont opté pour des offres de marché. La presque totalité d’entre eux ont choisi un concurrent d’EDF, laquelle propose aussi des offres de marché. Dans le gaz naturel, la concurrence est encore plus rude: sur les 10,6 millions d'abonnés, 3,451 millions de sites résidentiels étaient en offre de marché. Parmi eux, plus de la moitié (51%) avaient souscrit un contrat auprès d'un fournisseur autre que GDF Suez qui, comme EDF, propose des offres de marché à côté des tarifs réglementés.
Malgré ces accélérations, les TRV restent encore le choix préféré des Français, rappelle la CRE. 66% des sites, toutes catégories confondues, restent aux tarifs réglementés de gaz, soit 26% de la consommation. Pour l’électricité, c’est encore pire: 90% des sites, représentant 70% de la consommation, bénéficient toujours de TRV d’électricité.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus