Electricité: conséquences de la canicule en Europe

Le 27 juillet 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Pologne arrête ses exportations d'électricité du 25 au 28 juillet en raison de la canicule, a annoncé le 25 juillet l'opérateur national des réseaux électriques PSE. Selon le communiqué, les températures supérieures à 30°C qui persistent depuis plusieurs jours sur l'ensemble du territoire polonais ont «perturbé le fonctionnement» des réseaux et provoqué une réduction de la production d'électricité à cause de la pénurie d'eau indispensable aux systèmes de refroidissement. Les consommateurs polonais peuvent s'attendre aussi à des coupures ponctuelles d'électricité dans les prochains jours, mais le pays n'est pas menacé par une pénurie d'énergie, a assuré un responsable de PSE, Artur Gluszek. «Nous avons des capacités suffisantes pour satisfaire à la demande», a-t-il déclaré.

Du côté allemand, plusieurs centrales nucléaires doivent limiter leur production d'électricité à cause de la canicule qui affecte l'eau de refroidissement des installations, a-t-on appris le 25 juillet auprès d'énergéticiens allemands. Ainsi une centrale de Unterwesser, près de Brême, dans le nord, voyait depuis plusieurs jours sa production réduite avec des pointes d'un maximum de 60% pour ne pas affecter davantage la température de la Weser, le fleuve au bord duquel elle est construite, a indiqué une porte-parole d'E.ON, le groupe opérateur. E.ON a par ailleurs dû limiter de 40% la production dans sa centrale d'Isar I, en bordure de l'Isar, et dans une moindre mesure dans celle de Brokdorf, en bordure de l'Elbe.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus