El Niño 2015 sera maousse

Le 01 septembre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Anomalies de températures El Niño 1997.
Anomalies de températures El Niño 1997.
DR

Les Californiens subissent la pire sécheresse de leur histoire. Et ils se préparent à des inondations d’une ampleur inédite. Les vociférations de Donald Trump n’y sont pour rien. Le responsable, c’est l’Enfant Jésus (El Niño, en espagnol).

Le phénomène El Niño qui, depuis le Pacifique Sud, dérègle régulièrement le climat mondial à partir de Noël, s’annonce des plus prometteurs, indique, dans un communiqué mis en ligne le 1er septembre, l’Organisation météorologique mondiale (OMM). «Un puissant Niño est solidement installé dans le Pacifique tropical. Selon la majorité des modèles climatiques internationaux, l'épisode El Niño 2015/16 devrait gagner en intensité avant la fin de l'année.»

l'un des plus puissants depuis 1950

Les modèles et les scientifiques laissent penser que la température de l'eau en surface dans le centre-est du Pacifique tropical va probablement dépasser la normale de 2°C. Conséquence: l’El Niño en gestation pourrait donc faire partie des 4 épisodes les plus intenses observés depuis 1950 (1972/73, 1982/83, 1997/98 et 2015/16). Les météorologues rappellent que le phénomène atteint habituellement son intensité maximale entre octobre et janvier et persiste durant l’été austral.

Les conséquences sont connues: accroissement du nombre de typhons dans le Pacifique, sécheresse sur l’Australie, pluies torrentielles sur le Pérou et l’Amérique centrale, bouleversement de la météo au-dessus de l’Amérique du Nord. L’Europe n’est généralement pas épargnée. Reste à savoir si l’hiver prochain y sera plus doux ou plus rigoureux que la normale.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus