Egypte: une victoire en demi-teinte sur l'amiante

Le 07 septembre 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Après un an de mouvements sociaux, les ouvriers de la société égyptienne de fabrication de produits en amiante, Aura Egypt, viennent d'obtenir gain de cause dans leur lutte avec leur employeur. Celui-ci avait arrêté de leur verser leur salaire depuis septembre 2004, date à laquelle les travailleurs de l'amiante avaient réussi à faire passer une loi interdisant l'importation de tous les types d'amiante avec des exceptions qui permettaient toutefois une survie de l'industrie locale. Le directeur d'Aura Egypt a cependant affirmé qu'il ne pouvait poursuivre ses activités et outre le non-paiement de ses salariés, il en a licencié plusieurs dizaines. Après des grèves et des poursuites judiciaires, les salariés ont obtenu le versement de leurs arriérés, ainsi que 2 mois de salaire supplémentaires pour chaque année de travail. Cependant leur demande d'examen chapeauté par un comité médical en charge de déceler s'ils ont contracté une maladie liée à l'amiante n'a pas abouti. Ce corps d'experts aurait été le moyen de garantir le droit à de justes compensations. La réglementation égyptienne alloue ce rôle à l'Organisation nationale d'assurance sociale.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus