Egypte: une intoxication alimentaire échauffe les étudiants

Le 10 avril 2013 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Menace sur la cantine d'Al-Azhar.
Menace sur la cantine d'Al-Azhar.
DR

Une vaste intoxication alimentaire à l’université du Caire, entraînant l’hospitalisation de près de 500 personnes, a dégénéré en manifestations et émeutes, poussant les autorités à limoger le président de l’université. La qualité de l’alimentation ne semble pas le fort de l’université d’Al-Azhar: quelques jours avant ce scandale, des étudiants avaient diffusé une vidéo montrant des vers, des cafards, des clous et des bouts de ferraille dans les plats de la cantine.

L’épidémie d’intoxication alimentaire survenue fin mars, avec ses 479 étudiants hospitalisés, a été la goutte de trop. La colère estudiantine s’est fait entendre, avec des manifestations autour du campus, et même l’attaque, le 2 avril, des bureaux d'Ahmed el-Tayeb, grand imam de la mosquée Al-Azhar, qui chapeaute l’université.

Face aux craintes de flambée, le Haut comité d’Al-Azhar a aussitôt décidé de limoger le président de l’université, Oussama al-Abd, dont le successeur sera élu mi-avril. Même le président égyptien, Mohamed Morsi, a dû s’y mettre, se livrant à une visite d’étudiants hospitalisés. Le procureur général d’Egypte a quant à lui annoncé le lancement d’une enquête.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus