Effets sanitaires du changement climatique

Le 08 septembre 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un rapport sur le bilan à mi-parcours du plan d’action européen environnement-santé 2004-2010 a été adopté par les eurodéputés le 4 septembre. Il souligne, notamment, le manque d’objectif clair et chiffré, et de prise en compte des effets sanitaires du changement climatique. «La fréquence des vagues de chaleur, des inondations et des feux de friche, et les catastrophes naturelles au sein de l'Union peuvent provoquer une augmentation des maladies», indique le Parlement dans un communiqué.

Selon les députés, le plan d’action devrait donner la priorité aux facteurs environnementaux affectant la santé, telles que la qualité de l’air extérieur et de l’air intérieur, les ondes électromagnétiques, les nanoparticules et les substances chimiques. Ils se disent par ailleurs préoccupés par le fait que les produits de consommation contenant des nanoparticules ne soient pas garantis par un cadre juridique spécifique. Ils jugent «désinvolte» l’attitude de la Commission concernant la révision du cadre règlementaire sur l'utilisation des nanoparticules dans les produits de consommation.

Concernant les ondes électromagnétiques, les eurodéputés estiment que les limites d’exposition pour le public fixées par la recommandation 1999/519/CE (1) ne sont plus valables «car elles ne tiennent pas compte de l'évolution des technologies de l'information».

(1) Recommandation du Conseil, du 12 juillet 1999, relative à la limitation de l'exposition du public aux champs électromagnétiques (de 0 Hz à 300 GHz)


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus