Effets des PCB sur la thyroïde des femmes enceintes

Le 23 juillet 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une étude américaine publiée dans l’American journal of epidemiology établit qu’une exposition à des PCB et/ou à de l’hexachlorobenzène à des niveaux de fond pouvant être présents dans l’environnement à cause de l’activité humaine peut avoir un impact sur le fonctionnement de la thyroïde au cours d’une grossesse. Les auteurs, issus de l’université de Berkeley en Californie et des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies de Georgie, jugent ces résultats très importants car les hormones thyroïdiennes d’origine maternelle jouent un rôle prépondérant dans le développement neurologique du fœtus.

Ils se sont appuyés sur les données recueillies entre octobre 1999 et octobre 2000 auprès de 334 femmes enceintes résidant dans la vallée de la Salinas en Californie. Des échantillons de sérum ont été analysés pour mesurer les concentrations en PCB, hexachlorobenzène ou encore DDT, ainsi que les teneurs en hormone stimulant la thyroïde (TSH), thyroxine totale (TT4) et thyroxine libre (T4L).

Les résultats montrent une absence de lien entre des expositions aux PCB et hexachlorobenzène, et la TSH. Mais ils révèlent une association négative entre 7 des 19 composés PCB (et l’addition de l’ensemble de ces substances) retrouvés chez 75% des femmes enceintes, et les concentrations en T4L. Les teneurs en hexaclorobenzène sont également liées négativement à la T4L, mais aussi à la TT4. Les auteurs ont toutefois constaté que les concentrations en PCB et hexachlorobenzène sont fortement corrélées, ce qui ne permet pas de déterminer l’association indépendante de chacun de ces deux types de substance avec le fonctionnement de la thyroïde.

Pour information, selon l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), l’hexachlorobenzène, utilisé auparavant comme fongicide, est interdit en France depuis 1988 et en Europe depuis 1993, mais peut parfois être produit involontairement dans l’industrie du chlore et des solvants chlorés, ou celle de l’incinération des déchets.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus