Effet de serre: les grands émetteurs veulent réduire sans entraves

Le 29 janvier 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un peu plus d'un mois après la réunion de Bali (Indonésie), les Etats-Unis accueilleront à Hawaii les 30 et 31 janvier le Major economies meeting, réunion des plus grands émetteurs mondiaux de gaz à effet de serre (GES): Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Brésil, Canada, Chine, France, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Russie, Corée du Sud et Royaume-Uni, ainsi qu'une représentation de l'Union européenne et de l'Organisation des Nations unies.

Réduction des émissions des GES et préservation de la croissance économique seront l'objet de cette réunion. Il s'agit aussi pour les Etats-Unis, très isolés à Bali, de reprendre la main sur les négociations concernant le changement climatique.

Aucun espoir cependant que les Etats-Unis adhèrent à l'idée d'un traité type protocole de Kyoto, exemptant selon eux les pays en développement d'efforts de réduction de leurs émissions de GES et tuant la compétitivité des pays industrialisés. Les Etats-Unis plaident toujours pour des objectifs non contraignants, atteignables grâce au transfert de technologies environnementales.

Le dernier Major economies meeting s'était tenu en septembre à Washington, sans grande avancée dans le domaine de la lutte contre le changement climatique, et exposant ces rencontres à de vives critiques des associations environnementales. La prochaine aura lieu à Paris.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus