Edulcorants: le cerveau n’est pas dupe

Le 25 septembre 2013 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le cerveau fait la différence entre sucre et édulcorant
Le cerveau fait la différence entre sucre et édulcorant

Le cerveau sait parfaitement faire la différence entre sucres et édulcorants, accordant sa préférence en fonction de l’apport énergétique ressenti, révèle une étude menée chez la souris et publiée dans le Journal of Physiology.

Cette nuance que le cerveau parvient à établir entre le sucre et les édulcorants pourrait expliquer pourquoi ces derniers n’ont eu aucun effet sur la consommation de sucre de la population, et pourquoi l’obésité n’a cessé de grimper ces dernières décennies, suggère Ivan de Araujo, de l’université de Yale (New Haven, Connecticut, et son équipe.

Lors de leurs expériences, des souris de laboratoire ayant consommé du sucralose en état de besoin énergétique s’en détournaient par la suite, lui préférant du vrai sucre. Explication: l’appétit des souris, ainsi que le nôtre, pour le sucre ne dépend pas que de son goût «sucré» -plus marqué avec le sucralose-, mais aussi du glucose qu’il procure à l’organisme.

Les chercheurs montrent que cet apport en glucose est ressenti au niveau du cerveau, par le système dopaminergique, celui impliqué dans le phénomène de «récompense». Reste maintenant à identifier les récepteurs et les voies de signalisation impliqués dans cette «sensation» glucose.

Ajouter du sucre aux édulcorants?

Dans un communiqué de l’université, Ivan de Araujo se dit favorable à un «heureux compromis» entre sucre et édulcorants: «Combiner les édulcorants et de petites quantités de sucre, de manière que le métabolisme énergétique se maintienne, tout en maintenant un apport calorique minimal».

Si ce phénomène physiologique pourrait expliquer pourquoi les édulcorants n’ont pu ralentir l’épidémie d’obésité qui frappe les pays occidentaux, d’autres travaux ont suggéré qu’ils en seraient même l’un des moteurs, et ce en ouvrant encore plus l’appétit pour les sucres.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus