EDF va distribuer de l’électricité marine

Le 26 septembre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'hydrolienne sera immergée dans les prochaines semaines.
L'hydrolienne sera immergée dans les prochaines semaines.
TEL

Un petit contrat, mais un grand pas pour les énergies marines. La compagnie galloise Tidal Energy (TEL) vient de conclure un accord avec EDF Energy. Aux termes de cette convention, la filiale britannique d’EDF achètera, une année durant, l’intégralité du courant produit par le prototype d’hydrolienne que TEL mettra prochainement à l’eau, au large de la péninsule de Saint David (Pays de Galles).

Déplaçant quelque 150 tonnes, la DeltaStream est une machine posée sur une structure triangulaire, dont chaque angle peut accueillir l’hydrolienne de 400 kilowatts unitaire. Une seule génératrice sera immergée pour les essais. EDF Energy fait là une bonne affaire. Elle a acheté l’intégralité de la production, pour un prix non dévoilé, et bénéficiera de certificats d’électricité renouvelable, cessibles sur le marché britannique.

Si les tests sont concluants, TEL installera, à quelques encablures de son prototype, une centrale hydrolienne d’une dizaine de mégawatts dans les eaux galloises. Elle pourrait injecter ses premiers mégawattheures dès 2017.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus