EDF s’inquiète de la loi sur l'eau

Le 01 avril 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon le journal La Tribune, EDF s'inquiète des conséquences financières induites par le projet de loi sur l'eau. Le texte impose en effet une réserve de 10% du débit moyen des cours d'eau afin de protéger la continuité biologique. Selon un document EDF, cité par notre confrère, cette mesure «se traduira par une perte de 2,3 térawatts-heure (TWh) d'énergie renouvelable dont 1,7 TWh de production de pointe», soit une diminution de 5% de la production hydroélectrique et une baisse de 15% de la production de pointe. Selon l'entreprise publique, cette loi va à l'encontre de la loi sur l'énergie votée mardi 29 par les députés en seconde lecture.

Il pourrait en coûter à EDF environ 360 millions d'euros par an. Un poids qui préoccupe l'entreprise, d'autant plus qu'elle se trouve à l'aube de son introduction en bourse, qui devrait s'effectuer cet automne.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus