EDF condamné pour une fuite de tritium

Le 03 décembre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
4000 euros d'amende, pour une fuite de tritium.
4000 euros d'amende, pour une fuite de tritium.

La justice a condamné EDF, lundi 3 décembre, à 4.000 euros d'amende à Toulouse à cause d'une fuite de tritium survenue le 18 janvier 2010 à la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne).

Une condamnation qui est une première selon les organisations anti-nucléaire qui poursuivaient l'entreprise.??

Le groupe présidé par Henri Proglio a été condamné par la chambre correctionnelle de la cour d'appel à payer deux fois 2.000 € pour avoir utilisé un système d'alerte inadapté et avoir tardé à intervenir sur un puisard.??

Pour l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), la fuite était mineure et avait eu un impact sanitaire minime. Mais les anti-nucléaire voulaient mettre en accusation les règles générales de fonctionnement de l’exploitant de la centrale.?? Ils avaient été déboutés en première instance par le tribunal de Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne).??

Ils se réjouissaient ce lundi d'avoir, cette fois, obtenu gain de cause.?? «On est très satisfait qu'EDF soit pour la première fois condamné pour des agissements qu'il commet de façon chronique», commente Marc Saint-Aroman, du réseau Sortir du nucléaire.?? Outre l'amende, l’entreprise devra verser 1.500 € de dommages et intérêts à chacune des trois parties civiles: Sortir du nucléaire, France Nature Environnement et les Amis de la terre.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus