EDF avance sous la mer de glace

Le 17 août 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les travaux entrepris par EDF pour préserver le captage sous-glaciaire de l’aménagement hydroélectrique des Bois, dans la vallée de Chamonix, se poursuivent.

La mer de Glace, le plus grand glacier français, au moment de sa fonte en été, alimente en eau une centrale hydroélectrique. Mais depuis quelques années, l’imposant glacier recule, inéluctablement. [1]

C’est pourquoi des travaux ont été entrepris, dès 2009, pour déplacer le captage vers l’amont, sous 100 mètres de glace. Selon le journal les Echos du 17 août, le montant de ces travaux s’élèverait à 15 millions d'euros. En attendant la mise en service de la nouvelle installation en septembre 2011, un captage provisoire assure l'approvisionnement en eau de la centrale.

EDF, dans son dossier de présentation de mai 2010, rappelle que la centrale des Bois produit chaque année 113 millions de kilowattheures (kWh), ce qui représente la consommation domestique de 50.000 habitants. Il est précisé également que la conception et l’aménagement des Bois est «  exemplaire d’un point de vue environnemental », les installations étant entièrement souterraines.



[1] Entre 2003 et 2005, le glacier a reculé d’environ 30 mètres par an



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus