EDF alloue 50% de RTE au démantèlement des centrales nucléaires

Le 14 décembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

EDF a annoncé mardi 14 décembre qu’il allait transférer 50% du capital de sa filiale Réseau de Transport d'électricité (RTE) au fonds dédié à financer le démantèlement des centrales nucléaires.

 

EDF avait annoncé en juillet qu'il envisageait de procéder à une telle opération, rappelle l’AFP. Une loi de 2006 impose au groupe de constituer un portefeuille d'actifs destinés à financer le coût du démantèlement futur des centrales nucléaires et le stockage des déchets radioactifs, sans fixer toutefois de montant.

 

«  RTE continue à être une filiale à 100% sous contrôle d'EDF, une partie en direct, une partie au travers du fonds de démantèlement. Donc il n'y a rien de changé sur la propriété de RTE », a indiqué le PDG du groupe Henri Proglio devant la commission de l'économie du Sénat.

 

Cette opération va permettre de réduire la dette d’EDF de 6 milliards d'euros. Avec cette opération, la vente du réseau britannique et la cession de la participation d'EDF dans l'allemand EnBW, «  je vous amène aujourd'hui un désendettement global de 23 milliards du groupe en un an, sans avoir amputé ni sa force industrielle ni ses ambitions », s'est félicité Henri Proglio.

 

A la fin du 1er semestre 2010, la dette nette d'EDF s'élevait à 44,1 milliards d'euros.

 

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus