EDF abandonne son projet de stockage de gaz

Le 17 janvier 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Deux campagnes de forage ont révélé l'inadéquation de la géologie au stockage de gaz.
Deux campagnes de forage ont révélé l'inadéquation de la géologie au stockage de gaz.

L’énergéticien n’aura pas son stockage de gaz souterrain aquitain. Par un communiqué, passé relativement inaperçu, EDF a annoncé en début de semaine l’arrêt du projet de Salins des Landes.

Lancé en 2008, le projet visait à la création, au sud de Dax, d’un stockage souterrain de gaz naturel dans le sous-sol des communes de Pouillon et Mimbaste (Landes). L’opérateur historique voulait creuser une douzaine de cavités dans un dôme de sel, en dissolvant le sel par injection d’eau de mer.

Pour ce faire, l’industriel avait prévu la construction de deux conduites (les saumoducs) de 40 kilomètres de long, l’une amenant l’eau de mer sur site, l’autre évacuant la saumure pour la rejeter à 1.500 mètres au large de Vieux-Boucau. Ce qui avait suscité une forte opposition de la part de la population locale.

Dans son communiqué, EDF indique que «l’ensemble des informations réunies à l'issue des deux forages démontre que, malgré son potentiel, le dôme de sel exploré ne permet pas d’accueillir le projet». Après deux campagnes de forages exploratoires, menées en 2010 et 20112, EDF a conclu que les capacités de stockage réelles étaient moindres qu’espéré. D’autre part, des éléments insolubles, situés dans le dôme de sel, auraient posé des difficultés techniques (comment les évacuer) et financières à l’industriel.

L’installation aurait permis de stocker 600 millions de mètres cubes de gaz naturel, ce qui correspond à la consommation annuelle moyenne d'une agglomération de 750.000 habitants.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus