Ecouler le biodiesel

Le 03 novembre 2004 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Afin de pouvoir écouler des volumes plus importants, il a été décidé cette année d’autoriser la vente du produit en mélange avec du gasoil d’origine minérale, dans une proportion de 5%. Rapporté à une consommation annuelle de gasoil de l’ordre de 28 millions de tonnes pour l’ensemble du pays, cela nécessiterait en fait une production de 1,4 millions de tonnes par an de biodiesel, uniquement pour répondre aux besoins de l’additivation.

Si l’on rajoute les volumes commercialisés de biodiesel pur dans le réseau évoqué ci-dessus, des investissements supplémentaires dans de nouvelles unités sont donc envisageables. Une perspective vue d’un bon œil, aussi bien chez des agro-industriels tels qu’ADM-Oelmühle qu’au niveau d’organismes tels que le Deutschen Bauern Verband, l’association des fermiers allemand. Ces derniers voient dans les biocarburants de nouvelles perspectives de débouchés en période de morosité économique, qui plus est en compatibilité avec les engagements nationaux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. En Allemagne, les superficies cultivées représentent quelque 1,3 millions d’hectares de colza, principale plante oléagineuse utilisée comme matière première (le biodiesel est également désigné chez nos voisins par le sigle RME, pour Raps-Methyl-Esterou ester méthylique de colza).


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus