Economies d’énergie: des objectifs revus à la hausse

Le 20 février 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La 4ème période d'engagement doit démarrer le 1er janvier 2018
La 4ème période d'engagement doit démarrer le 1er janvier 2018

Le nouveau projet de décret concernant les certificats d’économie d’énergie (CEE) a été mis en consultation sur le site du ministère de l’environnement jusqu’au 6 mars.

 

La 4e période d’obligations des CEE s’étendra du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2020, comme le prévoit l’art. 30 de la loi sur la transition énergétique. Une période au cours de laquelle 1.600 térawattheures cumac[1] d’énergie devront être économisées dont 400 TWh au sein des foyers précaires, selon les objectifs annoncés fin novembre, confirmés par ce projet de décret.

L’objectif est ambitieux. Il est plus de deux fois supérieur à celui qui avait été fixé pour la troisième période d’engagement (700 TWh d’économies) entre début 2015 et fin 2017.

Créé par la loi Pope de 2005, le système de CEE avait besoin d’un nouvel objectif pour être relancé, selon l’association Amorce, qui déplore que le prix des CEE soit tombé à 1,5 euros par mégawattheure économisé fin 2016 contre 4 € en 2013.

 



[1] Energie cumulée et actualisée

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus