Eco-systèmes progresse et se convertit à l’éco-conception

Le 04 février 2016 par Yves Leers
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Eco-systèmes a collecté 9 kg de DEEE/hab., en 2015, contre 7,4 en 2014.
Eco-systèmes a collecté 9 kg de DEEE/hab., en 2015, contre 7,4 en 2014.

Après deux années de stagnation, Eco-systèmes a collecté 9 kilogrammes de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) par habitant en 2015 contre 7,4 en 2014 soit 460.280 tonnes, selon l’éco-organisme qui a tenu, jeudi 4 février, à Paris sa conférence de presse annuelle.

Chaque habitant se débarrasse tous les ans de 20 kg de DEEE dont une partie est toujours «exportée illégalement». Le taux de collecte est ainsi passé de 38% en 2014 à 43,8% en 2015, un résultat supérieur à l’objectif réglementaire de 40% mais très inférieur aux objectifs européens de recyclage, soit 14 kg par habitant et 65 % des équipements mis sur le marché, ou 85% des volumes collectés. Ces objectifs devront être atteints en janvier 2019.

COLLECTES DE PROXIMITE

Les meilleurs résultats 2015 d’Eco-systèmes s’expliquent par l’arrivée de collectivités nouvellement desservies et des actions lancées en 2014. Par exemple, le développement de collectes de proximité en zones urbaines, dont Paris, Lyon et Toulouse. Ce type de collecte, beaucoup plus efficace que l’apport volontaire, va être étendu à d’autres villes en partenariat avec des acteurs de l’économie sociale et solidaire, comme Emmaüs et le réseau Envie. Mais le nombre de meubles de collecte en magasins (5.600) doit aussi être augmenté. Par ailleurs, des partenariats ont été signés avec les recycleurs de métaux qui récupèrent les DEEE des artisans intervenant chez les particuliers. Les canaux classiques de récupération comme les collectivités locales et la distribution (60%) sont en légère progression.

Dans une étude publiée fin janvier, l’UFC-Que Choisir considère que la filière du recyclage des DEEE est «en échec» (JDLE du 1er février): le taux de recyclage réel n’est que de 30% de tout le gisement en raison, justement, de l’insuffisance de la collecte (38% en 2014) attribuée à la mauvaise volonté des distributeurs.

BOUCLE FERMEE

Parallèlement, Eco-systèmes s’est engagé dans des actions de prévention en faveur de l’éco-conception. Un outil technique d’éco-conception, baptisé Reecycl’lab, doit permettre aux concepteurs et fabricants de nouveaux produits d’intégrer en amont les préconisations facilitant leur futur recyclage en fin de vie. Développé en partenariat avec des producteurs selon une méthodologie désormais bien rôdée, ce nouvel outil (disponible en mars) doit permettre à tout concepteur de définir en amont le taux de ‘recyclabilité’ théorique des matériaux qui vont entrer dans la composition du produit qu’il va fabriquer. L’outil indique lorsqu’il faut éviter l’utilisation de produits non recyclables et donne des pistes pour trouver des alternatives.

Enfin, dans la foulée de travaux de recherche sur le recyclage des plastiques durs pour favoriser leur réutilisation par les fabricants d’EEE, Eco-systèmes a lancé un projet de ‘boucle fermée’ à trois étages avec le groupe SEB et Veolia: SEB conçoit un produit avec du plastique recyclé par Veolia dans son usine d’Angers à partir de DEEE fournis par Eco-systèmes. La boucle est ainsi bouclée au sein d’une même filière.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus