Eco-mobilier montre le chemin de l’éco-conception

Le 15 décembre 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le bois massif, 100% recyclable
Le bois massif, 100% recyclable

L’éco-organisme publie, le 14 décembre, un guide destiné à favoriser l’éco-conception.

Avec un taux de recyclage de 55% et de valorisation énergétique de 31% en 2015, la filière dédiée aux éléments d’ameublement ménagers a tout à gagner à voir émerger des produits conçus pour être recyclés. C’est l’objectif de ce guide sur l’éco-conception, trop rare au sein des filières à responsabilité élargie du producteur (REP).

recommandations

Destiné aux designers, fabricants, industriels et distributeurs, cet opus se compose de fiches produits, fiches matériaux et pistes de réflexion. Il montre surtout la recyclabilité, ou non, des composants. Si c’est le cas pour le bois et le métal (lorsqu’ils sont facilement séparables), ou pour les cotons, mousses, polyesters, effilochés et laines des matelas, c’est en revanche impossible pour le plastique (à cause de la petite taille des éléments), pour les panneaux de fibres (par absence de solution technique), pour le verre (à cause de la complexité des assemblages), pour les composites bois-plastique, ou encore pour les pierres naturelles et les céramiques (pas de solution technique).

Logiquement, l’éco-organisme formule une série de recommandations: par exemple limiter l’utilisation des matériaux non recyclables comme le PVC ou les composites bois-plastiques à base de résine PVC, mais aussi éviter de coller des matériaux inertes sur des matériaux recyclables.

Rares éco-modulations

Un regret toutefois: les éco-modulations pourraient favoriser davantage le changement de pratiques des fabricants. Pour l’heure, le cahier des charges prévoit seulement deux bonus en matière d’éco-contribution. Le premier vise les produits composés à plus de 95% en masse de pièces en bois massif certifié FSC ou PEFC ou de métal (facilement recyclable). Le deuxième cible les lits, matelas et sommiers évolutifs qui favorisent l’allongement de la durée de vie des produits en s’adaptant à la croissance de l’enfant. Conclusion: ces produits sont seulement exemptés d’une hausse de l’éco-contribution. Ce qui s’avère peu incitatif au niveau de la fabrication…



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus