Eco-Emballages veut doubler le recyclage des plastiques en 2030

Le 24 novembre 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Seuls 23% des emballages plastiques sont aujourd'hui recyclés en France
Seuls 23% des emballages plastiques sont aujourd'hui recyclés en France

Responsable du plafonnement du recyclage des emballages en France à 67%, le recyclage des plastiques fait l’objet d’un nouveau plan de relance, présenté ce 24 novembre par Eco-Emballages.

 

Le recyclage des plastiques n’étant généralisé en France que pour les bouteilles et les flacons, à peine 1 plastique sur 5 est effectivement recyclé. Ainsi pour 1 million de tonnes d’emballages en plastique mis chaque année sur le marché, 400.000 t sont collectées et 230.000 t donnent naissance à de nouveaux emballages. 770.000 t de plastiques sont au contraire enfouies, incinérées ou disséminées dans l’environnement. Potentiellement, ce sont pourtant 540.000 tonnes de matières qui pourraient être recyclées selon le rapport PWC réalisé pour Eco-Emballages.

L’extension du tri aux autres plastiques (pots de yaourt, barquettes et films) fait certes l’objet d’une expérimentation de trois ans lancée au printemps 2012 par l’éco-organisme. Mais elle ne vise qu’une cinquantaine de collectivités alors que l’association Amorce l’appelle de ses vœux depuis 2007.

 

56% de plastiques recyclés en 2030

 

L’objectif du Grenelle de recycler 75% des emballages ménagers en 2012 n’a pas été atteint (il est de 67%), mais Eco-Emballages se fixe comme priorité de recycler 56% d’emballages en plastique en 2030, soit plus du double des tonnages en 15 ans. A court terme, la stratégie n’est toujours pas une généralisation territoriale mais une nouvelle expérimentation dont l’appel à candidatures sera lancé auprès des collectivités au plus tard en début de semaine prochaine. Démarrant début 2016, elle bénéficiera d’une enveloppe de 10 millions d’euros qui s’ajoutent à une rallonge de 15 M€ destinée au test lancé en 2012. Au total, 8 à 10 millions de personnes devraient être concernées.

20 M€ supplémentaires seront enfin attribués à la modernisation des centres de tri. La nécessité de cette évolution est déjà connue puisque seules 15% des installations actuelles peuvent accueillir de nouveaux plastiques. Pour réorganiser le parc, Eco-Emballages prévoit la division par 2 du nombre de centres (120 en 2022 au lieu de 240 aujourd’hui) au profit d’installations plus grandes, modernisées, reconnaissant automatiquement les nouvelles résines.

La généralisation des consignes de tri à l’ensemble du territoire, qui permettrait de faciliter le geste de tri des Français, n’est pas prévue par l’éco-organisme avant 2022.

 

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus