Eco-Emballages: plan de relance, acte II

Le 29 septembre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
De nouvelles collectivités vont participer à l'extension des consignes de tri sur les plastiques
De nouvelles collectivités vont participer à l'extension des consignes de tri sur les plastiques

L’éco-organisme en charge de la filière des emballages ménagers vient d’annoncer la liste des projets retenus dans le cadre de son plan de relance présenté le 24 novembre 2014. Un plan doté d’une enveloppe de 90 millions d’euros sur trois ans.

Sur 145 candidatures, 110 collectivités ont été retenues pour améliorer leurs performances de collecte. Il s’agit surtout de grandes agglomérations –Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Nice, Montpellier, Strasbourg, Toulouse- et de collectivités d’Outre-mer dans une moindre mesure.

 

Davantage de points d’apport volontaire

 

«Les projets portent essentiellement sur le développement de la collecte en apport volontaire, moins coûteuse que le porte-à-porte, sur la sensibilisation des habitants et sur la collecte en centre-ville et en habitat collectif», explique l’éco-organisme. Ils bénéficient d’une enveloppe de 40 M€ sur trois ans, versée par Eco-Emballages et sa filiale Adelphe. 20 millions de personnes seraient concernées, avec l’objectif d’augmenter la collecte des emballages de 6 kilogrammes par habitant et par an d’ici 2018.

Par exemple, 170 conteneurs à verre supplémentaires vont être installé à Paris, et 70 de plus à Pau. A Lyon, 330 nouveaux points d’apport volontaire aériens vont voir le jour.

 

Des consignes de tri étendues

 

Outre la collecte, Eco-Emballages espère augmenter le recyclage des emballages en améliorant celui des plastiques. Pour cela, 160 collectivités de 40 départements et 28 centres de tri seront accompagnés pour déployer l’extension des consignes de tri des plastiques (pots de yaourt, barquettes, films). Ces installations devront en effet être adaptées au nouveau dispositif de tri. Au total, l’enveloppe des aides s’élève à 45 M€.

Une première expérimentation de l’extension des consignes de tri avait déjà été lancée en septembre 2012 auprès de 51 collectivités, représentant 3,7 millions de personnes. Son résultat s’est avéré mitigé, notamment en raison de problèmes techniques rencontrés dans les centres de tri manuels. Avec ce nouveau plan d’extension des consignes, 11,6 millions d’habitants supplémentaires seront concernés.

Le doublement du taux de recyclage des plastiques (23% aujourd’hui) n’est toutefois pas envisagé par Eco-Emballages avant 7 ans, à l’occasion de l’élargissement des nouvelles consignes de tri à l’ensemble du territoire en 2022, comme le prévoit l’art.70 de la loi sur la transition énergétique.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus