Eco-conception: au tour des sources d’alimentation externes

Le 08 avril 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Et de 5! Après les décodeurs numériques simples, le mode veille des équipements ménagers et de bureau, l’éclairage tertiaire et les lampes à usage domestique, c’est au tour des sources d’alimentation externe de faire l’objet de mesures de réduction de la consommation électrique. Chargeurs de téléphones ou d’ordinateurs, alimentations pour disques durs externes, modems et autres équipements de bureau devront se plier à des exigences d’efficacité énergétique.

Ce nouveau règlement, qui s’inscrit dans le cadre de la directive EuP (pour energy using products), a été adopté lundi 6 avril par la Commission européenne. Il prévoit notamment des rendements minimum en «mode actif», ainsi qu’une consommation électrique maximum en mode «hors-charge», c’est-à-dire le courant que la source d’alimentation continue d’utiliser lorsque l’appareil n’est pas branché.
Le règlement, qui entrera en vigueur en deux temps, 2010 et 2011, repose sur des critères de performance énergétique internationaux qui permettront une diminution des consommations électriques de ces dispositifs de près d’un tiers d’ici 2020. D’après le communiqué de la Commission, «il en résultera des économies annuelles de 9 TWh [térawattheures], (…) permettant de réduire les émissions annuelles de CO2 de plus de trois millions de tonnes».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus