Eaux usées: quels risques respiratoires et par contact cutané?

Le 12 juillet 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Aspersion d'eaux usées sur les cultures
Aspersion d'eaux usées sur les cultures

Réutiliser les eaux usées traitées pour l'irrigation de cultures ou l'arrosage d'espaces verts est de plus en plus envisagé pour préserver les ressources en eau. Une alternative qui pose un problème de santé publique, puisque ces eaux contiennent, même une fois traitées, des contaminants chimiques.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a été consultée sur le sujet et a réalisé, dans un premier temps, des travaux d'expertise sur les risques liés à une exposition par voie orale. Elle complète maintenant son analyse avec la publication, le 10 juillet dernier, d’une seconde évaluation des risques, cette fois-ci liés à des expositions par voie respiratoire et contact cutané. Des recommandations dont le but est de limiter au maximum ces expositions.

Les eaux usées urbaines, même traitées par une station d'épuration, contiennent divers micro-organismes pathogènes et des substances organiques et minérales potentiellement toxiques. Au total, 10 substances ont été étudiées (pesticides, phtalates, chlorophénols et métaux) sur la centaine recensées dans les eaux usées, «ce qui constitue une incertitude majeure» pour évaluer le risque, constate le rapport de l’Anses.

En l'état actuel des connaissances, selon l’agence, «il n'est pas possible de conclure à une absence totale, pour les populations exposées, de risques chimique et microbiologique, liés à la réutilisation d'eaux usées traitées par aspersion pour les deux voies d'exposition considérées (respiratoire et contact cutané)».

Elle estime nécessaire de limiter au maximum l'exposition de l'homme aux eaux usées traitées lors des opérations d'aspersion. Une pratique qui doit rester accidentelle et être encadrée réglementairement afin de prévenir les risques sanitaires potentiels.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus