Eaux minérales en bouteille: 22% de non conformité

Le 02 mars 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) annonce les résultats d’une enquête qu’elle a menée au troisième trimestre 2006 dans 13 régions sur les eaux minérales naturelles embouteillées en France ou dans l’Union européenne. Sur 45 échantillons, 10 ont été jugés non conformes dont deux en provenance d’Italie et une d’Allemagne. Trois ont été jugés non conformes pour des concentrations en baryum, fluor, et manganèse, supérieures à la limite. A l’inverse, pour d’autres échantillons, des déficits en minéraux par rapport aux teneurs indiquées (magnésium notamment) ont été constatés. Constatant le niveau élevé de non-conformité, la DGCCRF souhaite accroître la vérification de la composition des eaux en bouteille.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus