Eau: un réseau pour lutter contre la corruption

Le 23 août 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué commun du 22 août, Transparency international et 5 organismes du secteur de l’eau ont annoncé la création d’un réseau nommé «Water integrity network» ou WIN. L’objectif est de faciliter les actions capables de lutter contre la corruption qui sévit dans le domaine de l’eau en informant les gouvernements, les entreprises, les ONG, etc. sur ce fléau, et en leur donnant des outils permettant de le combattre. Selon Håkan Tropp, du Stockholm international water institute (Siwi ), «l’objectif du millenium de diviser par deux le nombre de personnes qui n’ont pas accès à l’eau potable d’ici 2015 ne peut pas être atteint sans réduire la corruption.» Alors que 1,1 milliard de personnes ont des difficultés à boire de l’eau potable, environ 40% des débits d’eau dans les réseaux n’arrivent pas à destination. Selon les Nations unies, ce ne sont pas seulement les fuites qui sont en cause, mais aussi les captages illégaux.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus