Eau: Sydney confrontée à une nouvelle pollution

Le 25 août 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

D'après un article du Sydney Morning Herald datant du 23 août, des dizaines de milliers d'habitants de la ville australienne n'ont plus le droit d'utiliser l'eau souterraine de leur quartier pour quelque activité que ce soit. Ils devront attendre avant de pouvoir de nouveau arroser leur jardin, laver leur voiture ou remplir leur piscine. En cause: 8 anciens sites industriels du côté de Botany Bay et du canal Alexandria, et un panache de l'usine chimique Orica. Des solvants, de l'essence, du plomb ou encore de l'arsenic provenant des activités exercées à cet endroit se sont en effet accumulés dans l'aquifère. Quatre des sites ont déjà été nettoyés, dont une centrale électrique et une ancienne décharge. Les quatre autres sont en train de subir un traitement.

L'interdiction totale imposée par le gouvernement est motivée par la combinaison de la sécheresse  –qui a conduit plus d'habitants à utiliser l'eau souterraine- et des conséquences d'un siècle d'industrie lourde. Cette pollution n'est pas sans rappeler celle qui a eu lieu en février dans le port de Sydney, où la présence de dioxines avait conduit à une interdiction de pêcher.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus