Eau : quand la gestion privée l’emporte sur la gestion publique

Le 02 décembre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Le syndicat des eaux d'Ile-de-France (Sedif) va à nouveau gérer l’eau de 9 villes de Seine-Saint-Denis[1], indique l’AFP le 1er décembre. La communauté d'agglomération Est Ensemble, qui regroupe quelque 400.000 habitants, a en effet choisi d’adhérer au Sedif après que les 9 communes du Nord-Est parisien ont décidé d’en partir il y a moins d’un an. Le vote, maintes fois reporté en raison des oppositions entre partisans de la gestion publique et de la gestion privée de l’eau, a finalement eu lieu le 30 novembre.

Le Sedif a confié la gestion de l’eau à Veolia, qui a remporté cet été le nouvel appel d’offres pour 2011-2022. Il s’agit du plus important contrat de délégation de service public d'Europe : il concernera à partir d'avril prochain au total 163 communes et près de 4 millions d'usagers.

Les villes d’Est Ensemble, dont Montreuil et Pantin, étaient membres du syndicat avant la création de la communauté d’agglomération. Il avait ensuite été question pour le regroupement de passer en gestion publique : régie publique autonome ou création d’une alliance avec Eau de Paris.

Mais c’est la gestion privée qui l’a emporté, pour des raisons de coût. Le fait d’adhérer au Sedif devrait permettre aux habitants de sécuriser leur approvisionnement en eau. Ils pourront également bénéficier d'une baisse du tarif dès le 1er janvier (-15 %), a indiqué Bertrand Kern, maire PS de Pantin et président d'Est Ensemble. Mais les études pour une gestion publique de l'eau vont se poursuivre, la communauté d’agglomération se donne deux ans pour y réfléchir, a-t-il ajouté.



[1] Bagnolet, Bobigny, Bondy, Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Romainville



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus