Eau potable: l’EPA pourrait ne pas réglementer le perchlorate

Le 23 septembre 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Maison blanche et le Pentagone auraient fait pression sur l'Agence de protection de l'environnement (EPA) pour ne pas instaurer de norme de sécurité concernant le perchlorate dans l'eau potable. Cette substance toxique utilisée par l'industrie aérospatiale, les bases militaires et les usines de feux d'artifice, a été associée à des dysfonctionnements de la thyroïde chez les femmes enceintes et les enfants.

D'après un article du Washington Post paru le 22 septembre, un document d'évaluation réglementaire préliminaire de l'EPA, profondément modifié par la Maison blanche, va mettre un terme à 6 ans de bataille entre des scientifiques de l'EPA d'un côté, et la Maison blanche et le Pentagone de l'autre. Il préciserait notamment que la teneur maximale admissible de perchlorate dans l'eau potable serait en réalité 15 fois égale à celle que l'EPA avait proposée en 2002. Toujours selon le Washington Post, des officiels de la Maison blanche auraient demandé à l'EPA d'utiliser un nouveau modèle informatique pour évaluer le risque chimique. Selon le document, le nombre d'Américains exposés à des niveaux de perchlorate considérés comme n'étant pas sûrs pour la santé est évalué à 16,6 millions , alors que des chercheurs indépendants, en utilisant des données officielles, l'estiment situé entre 20 et 40 millions.

En mai dernier déjà (1), le chargé des questions de l'eau à l'EPA, Benjamin H. Grumbles, avait indiqué devant la commission de l'environnement et des travaux publics (EPW) du Sénat qu'il y avait une «possibilité indéniable» que l'agence ne fixe pas de norme d'acceptabilité pour l'eau potable. Le Pentagone s'oppose depuis longtemps à ce qu'une norme fédérale soit fixée.



(1) Voir l'article du JDLE «Etats-Unis: débat sur le perchlorate dans l'eau»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus