Dynegy réduit ses émissions de polluants

Le 10 mars 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
power plant
power plant
Le groupe énergétique américain Dynegy vient d'accepter un règlement à l'amiable avec le gouvernement fédéral, ont annoncé lundi le département de la Justice (DOJ), l'Agence de protection de l'environnement (EPA) et l'Etat de l'Illinois. Il s'agit du huitième accord de ce type entre le gouvernement fédéral et un groupe énergétique depuis une dizaine d'années. Les centrales énergétiques représentent aux Etats-Unis 70% des émissions de dioxyde de soufre (SO2) et 30% d'oxydes d'azote (NOx). Dynegy s'engage à investir environ 500 millions de dollars (374 millions d'euros) pour réduire les émissions de SO2, de NOx et de particules fines dans ses cinq centrales à charbon installées dans l'Illinois. Ces investissements devraient permettre de réduire de 90% les émissions de SO2 et de 65% celles de NOx d'ici 2010. En 1999, année où la société a été attaquée par le DOJ, une des usines de charbon a rejeté 245.000 tonnes de SO2 et 55.000 tonnes de NOx. En outre, Dynegy devra payer une amende civile de 9 millions de dollars (6,7 millions d'euros) et investir 15 millions de dollars (11,2 millions d'euros) dans des projets pour réduire les dommages causés par les polluants rejetés. L'un des projets concerne la réduction des émissions de mercure des usines.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus