Du sable silicieux exploité au large des côtes vendéennes

Le 13 mars 2017 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Des concessions au large de Noirmoutier.
Des concessions au large de Noirmoutier.
Capture d'écran

A quelques encablures à l’ouest de l’île de Noirmoutier, deux concessions pour l’exploitation de sables et de graviers silicieux ont été accordées par le Gouvernement le 8 mars dernier.

«Cairnstrath A» sera exploitée par la société Dragages Transports et travaux maritimes, sur une superficie de 3,6 kilomètres carrés environ. Le volume d'extraction de sables et graviers siliceux ne pourra pas excéder 900.000 mètres cubes par an.

«Cairnstrath SN2» est attribuée conjointement et solidairement aux Sablières de l'Atlantique, à la Compagnie européenne de transport de l'Atlantique et à la Société des dragages d'Ancenis, sur une superficie de 5,6 km2 environ. Le volume d'extraction de sables et graviers siliceux ne pourra pas excéder 1 400 000 mètres cubes par an.

Sises sur les fonds du domaine public maritime, ces concessions sont accordées pour une durée de 20 ans.

Suivi environnemental

Les deux concessions doivent répondre à un cahier des charges, avant et pendant l'exploitation de la concession. La bathymétrie, la nature des sédiments et le peuplement benthique sont analysés avant mise en exploitation. Pendant les deux premières années d'exploitation, un inventaire halieutique doit être réalisé et un suivi environnemental périodique est réalisé à trois ans, puis cinq ans après le début de l'exploitation. Au-delà, l'impact des extractions est évalué tous les 5 ans. Les interactions éventuelles entre l'exploitation du site et le trait de côte doivent notamment être surveillées.

 

Selon l’union nationale des producteurs de granulats, 6,5 millions de tonnes de granulats marins ont été exploités en 2015. Ils sont principalement utilisés pour la fabrication des bétons, dans l'activité maraîchère et au rechargement des plages.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus