Du Round Up dans la bière

Le 29 février 2016 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Jusqu'à 30 µg/l
Jusqu'à 30 µg/l
DR

Trop de glyphosate dans la bière? Jeudi 25 février, une association munichoise a révélé que certaines marques allemandes présentaient des niveaux bien au-dessus de ce qui est toléré dans l’eau du robinet.

Alors que son potentiel cancérigène fait l’objet de vifs débats, le glyphosate, herbicide notamment vendu sous le nom de Round Up (Monsanto), doit voir son renouvellement d’autorisation prochainement examiné par les Etats membres de l’Union européenne (UE).

Jeudi 25 février, une association munichoise, l’Umweltinstitut München, a annoncé en avoir trouvé d’importantes traces dans 14 grandes marques de bière allemande, souvent bien au-dessus du seuil autorisé dans l’eau du robinet, de 0,1 µg/l. La plus chargée était la bière Hasseröder, avec 29,74 µg/l, tandis que la moins imprégnée était l’Augustiner, à 0,46 µg/l.

L’Association des brasseurs allemands, qui doute de la qualité de l’étude, a aussitôt défendu son système de contrôle, affirmant n’avoir jamais observé de dépassements de limites maximales de résidus (LMR) pour le glyphosate lors de ses contrôles.

Le BfR s’en mêle

L’Institut fédéral allemand d’évaluation des risques (BfR) s’est aussi invité dans le débat, sans que l’on sache si c’est en défense de la bière nationale ou du glyphosate, dossier dont l’Allemagne est le pays rapporteur. Selon le BfR, il faudrait à un adulte de 60 kg boire 1.000 litres de bière en un jour pour ingérer une quantité de glyphosate nocive pour la santé, au taux de 30 µg/l.

L’étude a été publiée le jour même où le Bundestag examinait une proposition des Verts allemands, visant à désapprouver le renouvellement européen du glyphosate. Le texte n’a recueilli que 117 voix pour, 446 contre.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus