Du jamais plu depuis 1688

Le 03 juin 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les Parisiens n'avaient pas connu autant de pluie en mai depuis Louis XIV.
Les Parisiens n'avaient pas connu autant de pluie en mai depuis Louis XIV.
Hyacinthe Rigaud

Les Franciliens n’avaient pas subi pareilles averses depuis le règne du Roi Soleil.

C’est peu dire que le printemps 2016 a été arrosé au nord de la Loire. Pour Météo France, les Franciliens, les Bourguignons et les Picards ont connu le mois de mai le plus pluvieux sur la période 1959-2016. A Paris, c’est encore pire. Les archives de la station météo du parc Montsouris (sud de Paris) sont formelles: on n’avait jamais connu pareille pluie de hallebardes depuis 1873.

Mac Mahon ou Louis XIV?

Il faut sans doute remonter plus loin que le président Mac Mahon pour se faire une bonne idée de la réalité. C’est précisément ce que fait Valérie Masson-Delmotte (LSCE), en compilant les données historiques de précipitation printanières à Paris aux relevés de Météo France. Selon les calculs de la paléoclimatologue, il n’a, en fait, jamais autant plu, entre mars et mai, sur Paris depuis… 1688. Bref, il faut remonter au milieu du règne de Louis XIV (le Roi Soleil !) pour connaître pareille soupe.

Des printemps plus humides

Autre information fournie par la vice-présidente du groupe 1 du GIEC: ces 3 dernières décennies, le volume de pluie printanière était, en moyenne, 15% supérieur à la moyenne observée au XIXe siècle. Une tendance confirmée par Bastien Dieppois (laboratoire M2C, université de Rouen) et ses co-auteurs, dans un article publié, début février, par l’International Journal of Climatology.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus