Du GNL pour l’industrie du nickel en Nouvelle-Calédonie

Le jeudi 17 novembre 2016 à 17h 08 par Marine Jobert
L'usine de nickel à Nouméa.
L'usine de nickel à Nouméa.
DR

C’est la production d’électricité à partir de gaz naturel liquéfié qui a les faveurs des ministères de l’environnement et de l’économie pour remplacer la cacochyme usine au fioul qui électrise le premier employeur de l’île. Moins polluant que le charbon et le fioul et plus fiable que les renouvelables, le gaz pourra alimenter l’industrie du nickel, poumon économique (encrassé) de Nouvelle-Calédonie.

Extrait : Elle est vieille, sa santé laisse craindre le pire et limiter ses émissions d’oxydes d’azote et de soufre qui rendent malades les habitants de Nouméa coûterait trop cher. La question du remplacement de la centrale à fioul qui...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus