Du gaz de schiste à profusion dans le sous-sol algérien

Le 28 février 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Algérie a décidé d'exploiter son gaz de schiste
L'Algérie a décidé d'exploiter son gaz de schiste

Dans une déclaration faite le 27 février à Oran, le ministre algérien de l'énergie Youcef Yousfi révèle que le potentiel de l'Algérie en gaz de schiste serait très important.

«Les résultats préliminaires de notre évaluation du potentiel de gaz non conventionnels, et notamment de gaz de schiste, indiquent que le potentiel est au moins comparable aux plus importants gisements américains», a expliqué le ministre.

Les Etats-Unis sont devenus en trois ans les champions de l'exploitation du gaz de schiste, qui représente désormais quasiment la moitié de leur production totale. Selon le département américain de l'énergie, les réserves américaines permettraient potentiellement de satisfaire leurs besoins pendant 110 ans.

Youcef Yousfi a appelé à développer des partenariats avec tous les acteurs intéressés et qui disposent de la maîtrise technologique nécessaire au développement de ces ressources dans des conditions optimales .

«Aujourd’hui, nous travaillons avec des partenaires qui disposent de l’expertise nécessaire, dans la phase d’approfondissement des études d’évaluation du potentiel très prometteur de gaz non conventionnels», a-t-il commenté. Avant de préciser qu’une vaste réflexion sur les réformes réglementaires a été lancée pour adopter un certain nombre de mesures incitatives dans le but d’intensifier la prospection, y compris dans l’offshore et les zones peu connues.

En avril 2011, le groupe pétrolier public Sonatrach a signé avec le géant pétrolier italien Eni un accord en vue de développer le gaz de schiste en Algérie.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus