Du colza GM s’invite en pleine nature

Le 06 août 2010 par Thérèse Rosset
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Des plants de colza génétiquement modifié (GM) ont été repérés hors de leur champ dans le Dakota du Nord au Etats-Unis. Ils n’avaient rien à y faire.

Ces « intrus » ont été découverts par une équipe scientifique de l’université de l’Arkansas, dirigée par Cindy Sagers. Les résultats de leurs travaux ont été présentés lors de la réunion annuelle de la société écologique américaine (ESA) à Pittsburgh (du 1 er au 6 août).

Des mois durant, les chercheurs ont parcouru des kilomètres, 5.400 au total, pour collecter le colza migrateur poussant le long des routes de l’Etat. Et la récole a été plutôt « bonne » : sur les 604 plants collectés, 80 % étaient génétiquement modifiés. « Nous avons trouvé la plus haute densité de plants GM à côté des champs de culture et le long des axes autoroutiers majeurs, déclare Cindy Sagers, mais nous en avons aussi relevé au milieu de nulle part.  »

Trois types de colza « mutants » ont été identifiés. Certains résistent à l’herbicide Roundup. D’autres au Liberty (glufosinate-sel d’ammonium). Des plants supportent même les deux herbicides à la fois, preuve d’une « pollinisation croisée ». Découverte bizarre, d’autant que ce genre de variété de colza à « traits combinés » n’est pas encore commercialisée.

Les graines de colza sont particulièrement enclines à se disperser, volant au vent ou tombant des camions de transport. Contrairement au maïs et au soja GM qui sont « super-domestiquées et n’aiment pas quitter leur culture pour la vie sauvage », à en croire Norman Ellestrand, professeur de génétique à l'université de Riverside en Californie.

« Le colza américain et canadien étant à 90 % génétiquement modifié, il est raisonnable de trouver le long des routes des plants qui présentent des caractéristiques génétiques similaires », analyse Tom Nickson, le responsable de la politique environnementale à Monsanto.

Le phénomène n’est peut-être pas si évident qu’il en a l’air : jamais jusque-là il n’avait été observé aux Etats-Unis. Mais le colza GM a déjà été trouvé le long des routes canadiennes. Le pays le cultive en effet largement. Grand importateur de graines, le Japon a déjà découvert des plants dans des endroits inattendus.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus