Donald Trump trébuche sur l’éolien écossais

Le 17 décembre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un 18 trous avec vue sur les éoliennes marines.
Un 18 trous avec vue sur les éoliennes marines.
Trump International Golf

Les clients de Donald Trump, devront golfer avec vue sur les éoliennes.

Ça ne va pas fort pour Donald Trump au Royaume-Uni. Favori dans les sondages pour la primaire républicaine aux Etats-Unis, le milliardaire vient d’être renvoyé dans ses buts par la Cour suprême britannique.

Un projet de ferme éolienne offshore et un golf écossais sont à l’origine de l’histoire. Une filiale du groupe Trump a construit, dans la région d’Aberdeen (Ecosse), un luxueux complexe touristique avec golf.

En 2011, une filiale de l’électricien suédois Vattenfall dépose une demande d’autorisation pour la construction d’une ferme éolienne marine, dont la puissance globale pourrait atteindre 100 mégawatts. Autorisation accordée en mars 2013 par le gouvernement régional.

Les éoliennes géantes les plus proches seront plantées à 3,5 kilomètres au large du golf. Intolérable pour les responsables du groupe Trump qui déposent un recours devant la cour suprême. Motif: la loi sur l’électricité de 1989 ne permet pas au gouvernement écossais de délivrer de telles autorisations.

Faux, ont répondu les magistrats britanniques. Dans leur jugement, les juges perruqués rappellent que ladite loi porte sur la dérégulation du secteur de l’électricité et non sur l’éolien offshore. Vattenfall pourra donc alimenter le 18 trous de Donald Trump en électrons verts.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus