Discorde sur la chasse à la baleine

Le 04 juin 2007 par Bérangèe Lepetit
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La 59e session de la Commission baleinière internationale (CBI), qui s’est tenue du 28 au 31 mai à Anchorage, en Alaska, a été dominée par l’attitude offensive du Japon. Le pays menace de démissionner de l’organisme international pour créer sa propre organisation ou même reprendre la chasse commerciale de la baleine. Les Japonais pratiquent la chasse dite «scientifique» du cétacé mais souhaitaient lors de cette réunion obtenir le droit de pratiquer la chasse dite «de subsistance». Devant l’opposition des 77 membres de la CBI, il a dû renoncer. L'archipel est à la tête des pays qui font campagne pour une remise en cause du moratoire sur la chasse commerciale à la baleine depuis qu'il est entré en vigueur en 1986. S'il quitte l'organisation, le Japon pourrait entraîner dans son sillage une trentaine de pays membres de la CBI, dont il est le principal contributeur avec les Etats-Unis.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus