Directive sur l’air: encore un avis négatif

Le 29 mars 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Directive sur l'air: encore un avis négatif Après les critiques du Parlement européen et de nombreux scientifiques (1), c'est au tour du Conseil national de l'air (CNA) de rendre un avis négatif sur le projet de directive sur la pollution de l'air. Si l'organe de consultation du ministère chargé de l'environnement se félicite de l'introduction d'un indicateur relatif aux particules fines (PM-2,5), «il regrette le faible niveau d'ambition du plafond de concentration introduit dans la proposition de directive». Toujours dans son avis, «le Conseil national de l'air souligne qu'un plafond de concentration de 25 microgrammes par mètre cube (µg/m3) en moyenne annuelle, à atteindre en 2010, n'est pas de nature à garantir un bénéfice pour la santé que nos concitoyens sont en droit d'attendre, conformément à la loi sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie, et ne correspond pas à une approche de prévention qui devrait s'appliquer.» Toujours concernant les PM-2,5, le CNA estime que des améliorations sont nécessaires en matière de surveillance, de connaissances, et d'information. Enfin, il propose que la stratégie de lutte contre la pollution particulaire comprenne une approche intégrée en tenant compte notamment du changement climatique. Cela implique «la nécessité de concilier bénéfices climatiques et prévention de la pollution par les particules –et autres polluants- provenant, par exemple, de la combustion du bois dans le domaine du résidentiel et du tertiaire.»



(1) Voir les articles «Pollution de l'air: les chercheurs français se mobilisent», «La stratégie européenne au menu du Parlement», et «Air: la Suède défend un projet plus ambitieux»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus