Directive Eco-conception: compromis entre le Parlement et le Conseil

Le 28 avril 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Vendredi 24 avril, le Parlement européen a approuvé un texte de compromis avec le Conseil visant à élargir le champ d'application de la directive sur l'éco-conception (1).

Ce projet de révision de la directive-cadre de 2005 élargit son champ d’application à des produits consommant de l'énergie tels que chauffe-eau, ordinateurs, téléviseurs, ventilateurs industriels ou ampoules à incandescence, mais aussi aux produits consommateurs «indirects» d'énergie tels que les robinets d’eau, les matériaux isolants ou les fenêtres, précise le Parlement.

Le texte adopté en séance plénière par 394 voix pour (13 voix contre et 3 abstentions) s’est appuyé sur le rapport de l’eurodéputé roumain Magor Imre Csibi (Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe: ADLE). Un texte similaire a été adopté par la commission Environnement du Parlement le 19 février dernier (2).

(1) Directive 2005/32/CE relative à l’éco-conception des produits consommateurs d’énergie
(2) Dans le JDLE «Des eurodéputés favorables à l’extension de la directive Eco-conception»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus