Dioxines: un ancien préfet de Savoie mis en examen

Le 20 décembre 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon l'AFP, François Leonelli a été mis en examen le 19 décembre pour «risques causés à autrui» dans le cadre du dossier de l'incinérateur de Gilly-sur-Isère (Savoie) qui a été fermé en octobre 2001 pour pollution aux dioxines. Outre, François Leonelli, préfet de Savoie entre 1993 et 1996, la juge d'instruction d'Albertville Hélène Lastera a également convoqué deux autres anciens préfets du département Pierre-Etienne Bisch, en poste de 1996 à 1999, et son successeur, Paul Girod de Langlade, à l'origine de la fermeture de l'usine, mais ils ne se sont pas présentés.  5 personnes, notamment le maire UMP d'Albertville, Albert Gibello, ont déjà été mises en examen pour «risques causés à autrui» dans cette affaire où 240 personnes se sont constituées parties civiles. C'est en 1995 que pour la première fois des riverains de l'incinérateur avaient alerté les autorités sur le fait que l'usine ne respectait pas les normes de rejet dans l'atmosphère.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus