Dioxine : la contamination s’étend

Le 10 janvier 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Le scandale des graisses contaminées par de la dioxine s’étend dans plusieurs pays de l’Union européenne. L'Allemagne va devoir faire abattre tous les animaux des exploitations contaminées et imposer des contrôles très stricts aux sociétés produisant des graisses pour l'alimentation animale, a annoncé ce lundi 10 janvier la Commission européenne. « Tous les élevages contaminés à la dioxine devront abattre les animaux », a déclaré Frédéric Vincent, porte-parole du commissaire à la santé John Dalli. La mesure est déjà entrée en application et plusieurs milliers de poules ont déjà été éliminées, a-t-il précisé. La contamination concerne également des porcs et des bovins.

La Commission demande aussi un renforcement des contrôles des sociétés fabriquant des graisses utilisées pour l'alimentation animale, car dans la plupart des cas, elles ont également une production de graisses pour l'industrie.

Une nouvelle réunion a été organisée lundi à Bruxelles avec les représentants des professionnels du secteur dans l'UE. « Si des mesures ne sont pas adoptées par les industriels sur une base volontaire, la Commission pourrait procéder par voie de règlement », a souligné le porte-parole.

La Belgique, qui a vécu une crise similaire à celle de l'Allemagne en 1999, a depuis instauré des contrôles toutes les 200 tonnes de graisses, a-t-il ajouté.

Contrairement à ce qu’annonçait vendredi le ministère de l’agriculture, des aliments pour volaille contaminés ont été vendus dans l’Hexagone, selon la Commission européenne. Ils ont servi à l'alimentation de poules reproductrices qui ne sont pas mises sur le marché, a souligné Frédéric Vincent.

Dans le cas du lot exporté en France « il semblerait que le taux de dioxine relevé (0,75 nanogramme par kilo) soit inférieur au taux autorisé par la législation en ce qui concerne l'alimentation pour animaux », a précisé le porte-parole.

Les autorités danoises ont indiqué dimanche avoir été alertées de la possible présence au Danemark d'aliments destinés aux animaux contaminés à la dioxine en provenance d'Allemagne. Ces aliments ont été achetés par une entreprise danoise en novembre dernier, selon les autorités danoises. Frédéric Vincent a précisé lundi que des analyses étaient en cours au Danemark.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus