Diméthylfumarate: 97 cas d’allergie en 2008

Le 24 mars 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lundi 23 mars, le ministère de la santé a rendu public un bilan sur les manifestations cutanées en lien possible avec une exposition au diméthylfumarate, un antifongique utilisé dans des articles importés de Chine.

Entre le 1er janvier 2008 et le 10 janvier 2009, 134 cas de manifestations cutanées ont été notifiés aux centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV), indique le ministère de la santé. L’exposition au diméthylfumarate a été identifiée comme une cause plausible pour 69 d’entre eux, certaine pour 28 et réfutée pour 37. Les symptômes ont disparu ou se sont atténués pour 95% des personnes concernées. Les objets mis en cause sont essentiellement des chaussures et des canapés ou fauteuils d’origine chinoise.

Suite à l’arrêté d’interdiction signé le 4 décembre par le gouvernement français (1) le nombre de signalements a nettement diminué, précise le ministère.

Le 17 mars, la Commission européenne a également pris la décision d’interdire la commercialisation des produits contenant du diméthylfumarate dans l’UE à partir du 1er mai 2009 et jusqu’au 15 mars 2010 (2). Des cas d’allergies similaires ont été constatés dans d’autres pays européens depuis 2006.

(1) Il prévoit la suspension de l’importation et de la mise sur le marché d’articles d’ameublement et chaussant contenant du diméthylfumarate pour une période d’un an.
(2) Journal officiel de l’Union européenne (JOUE) du 20 mars 2009


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus