Dieselgate: près de 5.000 morts par an en Europe

Le 18 septembre 2017 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Italie, pays européen le plus touché
L'Italie, pays européen le plus touché

Révélées par le «dieselgate», les émissions excessives d’oxydes d’azote (NOx) par les véhicules diesel seraient responsables d’environ 5.000 décès prématurés par an en Europe, révèle une étude publiée dans la revue Environmental Research Letters.

En mai, une étude publiée dans Nature faisait état d’un excès de 38.000 morts par an dans les 11 principaux marchés automobiles mondiaux, dont 11.500 en Europe (6.900 du fait des véhicules légers et 4.650 des poids lourds), qui se classait ainsi devant la Chine et l’Inde.

Dans une étude portant uniquement sur les véhicules légers roulant dans l’Union européenne (plus la Norvège et la Suisse), Jan Eiof Jonson, de l’Institut météorologique norvégien à Oslo, et ses collègues affinent cette estimation, et en livrent un bilan pays par pays.

46% de décès liés au dieselgate

Selon eux, les excès d’émissions des véhicules légers diesel seraient à l’origine de 4.560 décès prématurés en 2013, soit un surplus de 46% des décès liés au diesel. Comprendre: sans ces émissions en excès, le diesel aurait causé 5.270 décès au lieu de 9.830. Et si les émissions de ces véhicules étaient ramenées à celles de véhicules à essence, la mortalité pourrait être abaissée de 80%, à 2.260 morts par an.

C’est en Italie, en Allemagne et en France que les émissions en excès font le plus de morts. Logique, car ce sont aussi les plus peuplés d’Europe. Ramené à la population du pays, l’Italie arrive toujours en tête (140% au-dessus de la moyenne européenne), avec un impact très important dans la vallée du Pô, soit deux fois au-dessus de la France. La Norvège, la Finlande et Chypre sont bien en-deçà de la moyenne européenne, avec un risque 14 fois moins important que la moyenne européenne. 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus