Dieselgate: la facture de Volkswagen s’alourdit de 154 M$

Le 21 juillet 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Un chapitre se termine mais ce n'est pas la fin de l'histoire
Un chapitre se termine mais ce n'est pas la fin de l'histoire

La facture à payer par le constructeur allemand aux Etats-Unis vient d’augmenter de 154 millions de dollars (132 M€).

La note s’allonge et est sans doute loin d’être complète. Volkswagen va devoir verser près de 154 millions de dollars (132 M€) à l’Agence de l’environnement californienne (Carb) pour couvrir ses frais d’enquête, en complément des 533 M$ (457 M€) déjà versés.

«Ce paiement referme un chapitre mais ce n’est pas la fin de l’affaire», a tenu à rappeler Mary Nichols, la présidente du Carb. «Des consommateurs attendent toujours de savoir ce que vont devenir leurs voitures», a-t-elle ajouté.

Démasqué par l’Agence fédérale de protection de l’environnement grâce aux informations de l’ONG ICCT[1], le groupe Volkswagen a reconnu, en septembre 2015, avoir équipé 11 millions de véhicules diesel d’un logiciel faussant le contrôle des émissions de polluants, ouvrant l’affaire dite du «Dieselgate». Une affaire qui a déjà coûté 25 milliards de dollars (22,9 Md€) au constructeur automobile.



[1] International council on clean transportation

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus