Dieselgate : Fiat Chrysler passe à la caisse

Le 10 janvier 2019
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
FCA est accusé d'avoir importé aux USA 1700 voitures non conformes.
FCA est accusé d'avoir importé aux USA 1700 voitures non conformes.
FCA

Dans le cadre du règlement du contentieux autour du Dieselgate Fiat Chrysler a accepté de verser jusqu'à 515 millions de dollars aux autorités américaines qui l'accusent d'avoir équipé plus de 100.000 véhicules d'un logiciel destiné à fausser leurs émissions polluantes, a annoncé, jeudi 10 janvier, le ministère américain de la Justice.

 

Le constructeur automobile italo-américain a également accepté de rappeler ces voitures pour les remettre aux normes afin de solder les poursuites, est-il précisé dans un communiqué.

 

Parallèlement, Fiat Chrysler et l'équipementier automobile allemand Bosch ont aussi trouvé un accord pour solder une plainte en nom collectif (class action) avec des plaignants dont les voitures sont concernées.

 

Ils vont leur verser des indemnités d'un montant pouvant aller jusqu'à 300 millions de dollars, a également indiqué le ministère américain de la Justice (DoJ). Ces plaignants recevront individuellement des sommes d'un montant allant de 990 à 3.075 dollars, est-il détaillé.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus