Dieselgate: Daimler aurait truqué un million de voitures

Le 13 juillet 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Daimler aurait eu recours au même dispositif de fraude que Volkswagen
Daimler aurait eu recours au même dispositif de fraude que Volkswagen

Le constructeur allemand Daimler (Mercedes) est accusé d’avoir vendu, en Europe et aux Etats-Unis, plus d’un million de voitures équipées d’un logiciel permettant de déjouer les contrôles anti-pollution.

L’information a été révélée par plusieurs médias allemands dont le quotidien Süddeutsche Zeitung, qui a eu accès au mandat de perquisition établi par le parquet de Stuttgart. Selon ce document, des voitures et des petits utilitaires équipés de moteurs OM 642 et OM 651 auraient été équipés d’un logiciel déjouant les contrôles anti-pollution. Plus d’un million de véhicules, vendus entre 2008 et 2016, seraient concernés.

Le dispositif auquel le constructeur a eu recours serait du même type que celui qui a été utilisé par Volkswagen pour équiper 11 millions de véhicules.

Ouverte en mars, l’enquête judiciaire a été ouverte pour fraude et pour publicité mensongère. Un porte-parole du groupe a déclaré collaborer avec les autorités judiciaires, se refusant à tout autre commentaire.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus