Diagnostic de performance énergétique: les premiers avis

Le 03 septembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a fait réaliser un sondage auprès des professionnels de l'immobilier et des particuliers afin d'évaluer la notoriété et la perception du diagnostic de performance énergétique (DPE). Selon un communiqué du ministère chargé de l'environnement, les résultats montrent que 80% des agents immobiliers connaissent le DPE et 67% des ménages en ont entendu parler.

En matière de perception, 79% des agents immobiliers et 77% des notaires estiment que le DPE va dans le bon sens, mais ils sont «plus nuancés sur son efficacité au plan énergétique ou environnemental». Ils trouvent que les DPE sont fiables, mais que les tarifs pratiqués ne sont pas toujours raisonnables.

Côté particuliers, 92% des ménages ont une opinion favorable du DPE. Celui-ci a une forte influence sur la décision d'achat ou de location; et 56% des propriétaires déclarent accorder une attention spéciale au critère DPE. Mais seulement 19% d'entre eux envisageraient d'effectuer les travaux correspondants.

«Ce sondage montre que l'environnement est en train de devenir un critère de choix dans l'immobilier, a déclaré la secrétaire d'Etat chargée de l'écologie, Nathalie Kusciusko-Morizet. Il faut maintenant que chaque propriétaire se sente responsable et comprenne son avantage à faire des travaux de rénovation énergétique. Et cela, c'est l'objectif du Grenelle».

Le DPE est obligatoire depuis le 1er juillet dans le cadre d'un contrat de location de logement (1).



(1) Voir l'article du JDLE «Consommation d'énergie des locations: le diagnostic est lancé»






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus