- 

DHL ne s'étendra pas sur l'aéroport de Bruxelles

Le 27 octobre 2004 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
zaventem
zaventem

Après plusieurs mois de débats, les autorités belges ne sont pas parvenues à un consensus sur le dossier DHL. L'entreprise a décidé de ne pas développer son hub intercontinental à Bruxelles. Les nuisances sonores ont eu raison des préoccupations sociales.

Les jeux sont faits. Après plusieurs mois de tergiversations de la part des autorités flamandes et bruxelloises, DHL a annoncé la semaine dernière sa décision de quitter l'aéroport de Bruxelles. La filiale de Deutsche Post avait demandé l'autorisation d'augmenter les vols de nuit pour répondre à un projet de plateforme de correspondance intercontinentale. De 13.500 aujourd'hui, DHL prévoyait de passer à 22.100 mouvements aériens annuels d'ici à 2008. Cette extension des activités devait engendrer une création de près de 1.400 emplois  selon le Premier ministre belge Guy Verhofstadt. Des postes auxquels le gouvernement flamand tenait particulièrement. Les dirigeants de Bruxelles-capitale -concernée par les nuisances sonores de l'aéroport de Zaventem- avaient demandé des efforts de réduction des bruits des appareils de DHL. Contre toute attente, la société n'a pas voulu promettre d'abandonner ses MDD 11 pour s'équiper de B777, un type d'avion plus silencieux mais dont la sortie des usines n'est pas prévue avant 2009. DHL a tranché alors que le gouvernement fédéral lui demandait de revoir à nouveau ses investissements futurs en avions. Les syndicats belges estiment que son retrait entraînera un déficit de 1.500 emplois dès 2008, date à laquelle l'entreprise devait mettre en oeuvre son projet d'extension à Bruxelles.

DHL cherche désormais un nouveau site. L'entreprise n'a jamais dissimulé qu'après l'aéroport de Zaventem, Leipzig dans l'est de l'Allemagne et Vatry en France constituaient une alternative valable, bien que réclamant davantage d'investissements. Les responsables de l'aéroport de Liège-Bierset ont rappelé au Premier ministre qu'ils pouvaient présenter une autre solution belge. La décision finale de DHL devrait être connue dans les jours à venir.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus