Deuxième procès contre les militants de Greenpeace

Le 24 janvier 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Après le procès de leurs camarades, au tribunal de grande instance de Troyes le 20 janvier, deux militants de Greenpeace se sont retrouvés, ce 24 janvier, à la barre du tribunal correctionnel de Privas. Même histoire, même réquisitoire.

Comme son confrère de Troyes, le procureur du tribunal correctionnel de Privas a requis une de prison de 4 à 6 mois avec sursis et une amende allant de 1.000 à 1.500 euros à l’encontre des deux militants, qui se sont introduits le 5 décembre 2011, à l’aube, dans la centrale de Cruas (Ardèche).

Ils ont réussi à rester cachés près des réacteurs nucléaires pendant 14 heures avant d’être interpellés. L’opération, lancée par Greenpeace dans plusieurs centrales, a démontré les failles du système de sécurité nucléaire.

Aujourd’hui, ils sont poursuivis pour «dégradations graves» et «dégradations en réunion» sur des «biens d’utilité publique».

«Ils ont voulu prouver que ce n’était pas compliqué de s’introduire dans une centrale et d’y rester», a déclaré Axel Renaudin, porte-parole de Greenpeace.

Ils encouraient 7 ans de prison, soit 2 ans de plus que leurs camarades jugés dans l’Aube, le parquet de Troyes n’ayant pas retenu les installations nucléaires comme des biens d’utilité publique. Les réquisitions, comme à Troyes (voir JDLE), sont plus clémentes.

Dans un communiqué, Greenpeace a toutefois souligné que ces réquisitions étaient plus sévères que par le passé. «Il est regrettable qu’alors que le débat sur le nucléaire s’anime enfin en France, le ministère public serre la vis pour dissuader les militants de se mobiliser et de jouer leur rôle de lanceurs d’alerte», a réagi Sophia Majnoni, en charge des questions nucléaires chez Greenpeace France.

Le tribunal de Privas a mis sa décision en délibéré au 28 février.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus