Deux réacteurs franco-chinois en Angleterre

Le 03 octobre 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Deux EPR pour 14 milliards de livres.
Deux EPR pour 14 milliards de livres.
DR

C’est à un curieux attelage que le gouvernement Cameron s’apprête à confier les clés de l’avenir du nucléaire civil britannique. Incapable de financer la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, Londres devrait prochainement donner le feu vert à EDF Energy pour construire deux EPR sur le site de Hinckley Point (Somerset).

Dans un entretien accordé le 2 octobre au Financial Times, le ministre de l’énergie, Michael Fallon, se veut confiant: «Nous n’y sommes pas encore, mais j’espère que nous y serons dans quelques semaines». En clair, après de très longs mois de tractations, Londres et la filiale britannique d’EDF devraient s’entendre sur le prix de vente des électrons produits par les deux premiers EPR construits outre-Manche. Selon le quotidien britannique, il pourrait osciller entre 107,6 et 111,2 euros le mégawattheure.

Il y a quelques années, Areva (concepteur de l’EPR) chiffrait à une soixantaine d’euros le coût de production de son dernier-né. Dans son rapport sur «les coûts de la filière électronucléaire», la Cour des comptes estimait entre 70 et 90 € le prix d’usine du MWh EPR.

Maintenant que les détails financiers sont réglés, EDF Energy va pouvoir engager la construction des deux tranches de sa centrale de Hinckley Point C: un investissement de 17 Md€, qu’il faudra bien financer. Une petite moitié du pactole pourrait venir de Chine. Selon la presse britannique, China General Nuclear Power Group (exploitant de centrales nucléaires chinoises, construites par EDF et Areva) pourrait prendre une participation de 49% dans la future centrale nucléaire. Bref, pour sécuriser son approvisionnement en électricité, Londres va faire construire par une filiale d’EDF deux réacteurs conçus par Areva. Le tout financé, en partie, par des capitaux chinois.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus